PRESSE & RADIO

Uniquement Critiques et interviews, aucun article d’annonce
Pour télécharger les dossiers de presse & documents : cliquez sur l’image ou le picto 


SOMMAIRE
Par type de presse
︎ Presse papier régionale
︎ Presse papier nationale et internationale
︎ Radio et pressse internet

Par spectacle 
︎ Conteur seul
︎ Duo conteur et musicien
︎ Conteur et musicien ou ensemble instrumental
︎ Poésie : récitant et musicien(s)
︎ Créations Acousmatique
︎ Conte et électroacoustique




PAR TYPE DE PRESSE



︎  Presse Papier Nationale et Internationale

L’Humanité - Les Lettres françaises

samedi 3 octobre 2009 par Claude Glayman
︎ Critique de Platero y yo 

“[...]une partition plus que brillante, sa composition est celle d’une oeuvre originale animée de préludes vifs, de sonorités recherchées et personnelles, avec cependant de plus moins lointains échos d’oeuvres populaires, chansons célèbres, danses anciennes, flamenco, etc.
Et couvrant tout cela, le timbre chaud de Clément Riot qui chuchote sur le grave, enveloppe les mots avec une précaution particulière pour Platero, à qui il ne manque plus que de pouvoir répondre [...]”


La Vanguardia Liberal

Bucaramanga, Colombie
Jueves 6 de octubre 2011
par Puno Ardilla Amaya
︎ Entretien : La energía viene del público

«Au Théâtre Corfescu, dans les minutes précédant sa représentation, il paraissait inquiet et me demanda d’attendre... Quand il revint dans sa loge il rayonnait, excité, les yeux grands ouverts et expressifs : il est venu m’aborder pour que nous parlions : l’énergie vient du public...» 


L’Éducation musicale

n°480 : avril 2001,
n°26 : février 2009,
Septembre 2010

FRANÇAIS

La Lettre du musicien
n°251 : avril 2001

Harmonique : le magazine internationnal des bois, cuivres et precussions
n°28 : printemps 2005

Monticule Musique
n°4 : juin 2007, n°9 : janvier 2009

Guitare classique
n°45 : mai-Juillet 2009

Trad Magazine
n°129 : janvier/février 2010

Orgues nouvelles : la revue des passionnées d’orgue et de musique
n°29 : été 2020


ESPAGNOL

Les langues néo-latines
: Association des professeurs d’espagnol, d’italien, de portugais et d’autres langues romane - publication trimestrielle
n°354 : septembre 2010

Rezo : le mag des francophones d’Espagne
n°3, mars/avril 2011

Culturae magazine culturel catalan - français espagnol - Girona - Roussillonn°6, avril 2016





︎ Presse Papier Régionale


L’Indépendant
14/02/1999, 23/08/2000, 18/05/2002, 20/01/2004, 23/02/2005, 28/03/2005, 24/09/2007, 13/10/2008, 07/01/2014, 09/04/2016, 13/11/2018, 20/12/2019
18/09/2021

La Dépêche
07/12/200, éd Aveyron 02/03/2017

La Provence éd Vaucluse
24/05/2016

le Dauphiné libéré
10/11/2005

Terres Catalanes : Pyrénées Roussillon Méditerranée
n°63 : printemps 2011
n°66 : décembre 2011 - in dossier : « Conteur un métier qui fait rêver » / Pierre Mérimée
n°83 : mars 2016 - compte-rendu de livre

La Croix du Midi
20/12/2001

Apt Amitié
n°383 : été 2016

Le Courrier de Céret
n°1664 : 13/12/2010,
n°1870 : 24/11/2014,
25/01/2016, 12/12/2016

Les Dernières Nouvelles d’Alsace éd de Saverne 22/04/2015

Midi Libre
02/12/2002

La Licorne d’Hannibal n°12 : 4/2006 - p.30-50

Le Travailleur catalan
08/2000, 23/10/2009, 13/11/2009, 15/07/2011, 17/03/2012, 15/03/2013, 05/04/2013, 31/10/2014, 10/09/2015, 18/12/2015, 18/11/2016, 8/03/2019, 20/12/2019, 6/03/2020
3/09/2021
1/10/2O21




︎ Radio


Radio Grenouille (Marseille)
Suite de la diffusion radiophonique de Daoumi le 30 avril 2010, une écoute intégrale est possible à partir du nénuphar Écoute à la carte : Radio grenouille 88.8 fm


France Bleue Roussillon

9 septembre 2021
l’enregistrement de l’interview


︎ Presse Internet

Classictoulouse.com
Concerts-CD-Entretiens : Platero y Yo

Resmusica.com : Quotidien de la musique classique
Quotidien sur internet
2 juillet 2007
Daoumi : Commémoration à la façon « acousmatique »

L’Ouilade.eu : L’info en Roussillon
28 juillet 2020
L’Ouillade, site info internet compte rendu veillée contée 22 juillet 2020






PAR SPECTACLE



︎ Conteur Seul


CHEMINEAU... CHEMINE... LE CHEMIN SE FAIT EN MARCHANT...


Le Travailleur Catalan
n°3498 : @15-21 mars 2013 par Yvette Lucas
au Théâtre de la Rencontre à Perpignan (66000)
[...] Maître en mots, mais aussi en musiques, sons et manipulations d’objets, Clément Riot a coutume de marier sa voix avec de multiples compléments, de lui proposer des répliques sonores et instrumentales, inventant un dialogue fantasmatique.
Cette fois c’est le conteur seul qui nous emmène sur son chemin.
Pour seul complément, quatre tabourets rouges et une bougie. [...]
Chaque histoire en fait surgir d’autres, le conteur devient mille conteurs, [...] La vie, en somme-nous loin dans les contes ? « Où commencent les histoires, où commence la vie ? » questionne Clément Riot.
[...] il y a les conteurs. Tous différents. Aucun ne vous raconte de la même façon la même histoire. Aucun n’agence son récit comme le voisin.
Avec Clément Riot, c’est une diction pure, des gestes évocateurs, une présence lumineuse, des promenades vers l’infini, avec un sourire amusé en permanence au coin des lèvres. Et toujours le merveilleux qui passe en vous frôlant. Avec ou sans accessoires.


ARBRES VOYAGERS... HOMMES ENRACINÉS...



Le Travailleur Catalan
n°3501 : 5-11 avril 2013 par Nicole Gaspon
à la Maison de la Catalanité à Perpignan 66000C’était le dimanche 24 mars après-midi, dans le cadre agréable de la Maison de la Catalanité, un rendez- vous non moins agréable avec l’univers du conte. Sur scène, Clément Riot, décidément bien dans son élément .
Demi-sourire, ton décalé, juste ce qu’il faut pour ne pas se prendre trop au sérieux, diction d’une belle fluidité.
Le propos ? « Arbres voyageurs, hommes déracinés » autant dire la poésie du paradoxe, le charme de l’imaginaire.
L’auditoire aura été comblé, avec un roi serpent passablement macho, une jeune femme fine mouche mais hélas pas assez, des secrets difficiles à garder, d’anciennes légendes revisitées...On ne sait qu’elle est la part de textes existants et celle de l’imagination fertile du conteur, mais peu importe, Clément Riot captive, amuse, surprend, fait retrouver les émerveillements de l’enfance.



HISTOIRES DE PEAU, DE CHAIR ET D’OS OU ON NE PEUT PAS TOUT AVOIR...

L’Indépendant
07/01/2014 par Arnaud Andreu
Médiathèue d’Argelès-sur-Mer  (66700)[...] Le répertoire de Clément Riot est décidément très vaste Il s’étend des contes traditionnels aux créations originales.[...]
Accessible aussi bien aux enfants qu’aux adultes, Histoires d’os, de chair et de peau se déroulent dans une « préhistoire imaginaire ». Il relate l’aventure de chasseurs qui passent un contrat avec la nature pour obtenir du gibier à l’infini. Mais, à l’intérieur de ce récit cadre, les chasseurs en question, qui finissent par rompre le contrat par cupidité, se racontent eux aussi des histoires. Comme celle d’un arbre auquel on enlève tous ses fruits. Ou encore celle d’un mystérieux contrat passé à l’origine des temps entre la Terre et l’Homme.
[...] La morale de l’histoire, c’est qu’on ne peut pas tout avoir, tout prendre, tout consommer ». Un conte qui puise son inspiration dans une tradition séculaire. Mais qui n’en fait pas moins fortement écho à la situation actuelle.



L’Indépendant
18/09/2021 par A.F.
[...] Pour ce programme autour du respect de la nature, du “trop”, de l’extension infinie des “besoins”, le conteur avait puisé son inspiration dans des mythes et contes de sagesse des « peuples premiers » comme on dit, indiens d’Amérique du nord, inuits, africains et européens avec des chasseurs trop voraces et cupides qui ne respectent pas leur pacte passé avec le gibier, un arbre à qui on ne laisse pas de fruits, un contrat passé entre Terre et Homme aux premiers temps… et, bien sûr, comme le titre l’annonçait, sous la peau, de la chair et des os ; de la chair il y en avait, peur, amour, émotion… tous les ingrédients du conte étaient au rendez-vous et le conteur, en verve, a captivé son auditoire et a même fait participer son public qui l’a suivi, timidement d’abord, puis sans retenue. Des petits, bouche bée, aux anciens, regards fixes ou yeux fermés pour mieux entendre, chacun était en enfance et se laissait bercer par la voix et la présence entrainante du raconteur.
L’émotion n‘excluant pas la réflexion, après un beau silence final suivi d’applaudissements mérités, la petite assistance - une trentaine de personnes - a même esquissé un débat sur le sens profond de ces histoires, après quelques échanges, conteur et public tombant finalement d’accord sur ce que serait une véritable écologie : une pensée des limites car, comme il a été rappelé : peut-on produire et consommer sans fin dans un monde fini ? Belle réflexion à prolonger…




Le Travailleur catalan
1-7/10/2021, n°3897 par Y.L

AILES DE VERRE : HISTOIRES DE FEU


Le Travailleur Catalan
n° 08-15 mars 2019 par Nicole Gaspon
Commande  : création sur les “arts du feu” autour des collections permanentes du Musée Rigaud : février, mars et décembre 2019[...] la salle de conférence du musée Rigaud à Perpignan était pleine d’un public de tous âges et générations à l’écoute de Clément Riot, conteur, qui dévoilait sa dernière création Ailes de verre annoncée comme « autour des arts du feu ».. Le feu et le conte ont ceci de commun qu’on se rassemble autour du foyer pour écouter une conteuse ou un conteur. Ce lien entre le feu et le langage était le point de départ des « histoires à tiroir » que Clément Riot déroulait une heure durant devant un auditoire captivé, jusqu’aux plus petits, nullement rebutés par le haut niveau d’exigence. [...] Un public qu’il ne manque pas de solliciter par quelques devinettes.
Le feu, donc, comme fil conducteur, et les arts qui lui correspondent, on sait la place de la quête du feu aux origines de l’humanité. [...]
Le conte dit, Clément Riot entraînait tout son monde à travers les salles du musée à la recherche des œuvres qui avaient inspiré son récit. [...]
La magie du conte comme clé d’entrée au Musée, l’expérience vaut le détour.
Deux autres dates pour Ailes de verre : Dimanche 24 mars, et dimanche 8 décembre





PETITES HISTOIRES DE NARCISSISME EN ABÉCÉDAIRE



Le Travailleur Catalan
n°3611, 4-10 sept 2015 par Nicole Gaspon
Commande : création autour de l’exposition “Narcisse, l’autoportrait”  Musée Rigaud /Centre d’Art Walter Benjamin, Perpignan : juin, août 2015
“En jouant sur les mots […] Dans le cadre de l'exposition Narcisse, Clément Riot invite à réfléchir sur l'art dans la société”
C'est une manière originale d'appréhender une exposition, tirer au sort des lettres, lesquelles suggèrent des mots, lesquels entraînent des réflexions. Clément Riot, conteur, en a fait la matière d'une prestation intitulée Petites histoires du narcissisme en abécédaire. […]. Narcisse, autoportrait, miroir ... le thème de l'exposition est inépuisable, plutôt qu'une démonstration, Clément Riot table sur le hasard, il suffira de tirer des fils. Les spectateurs sont ainsi invités à proposer une lettre, et c'est parti. 0 comme orgueil, B comme beauté, ou laideur, son pendant, F comme fonction (de l'art), V comme variations ...[…]. S'en suit un joyeux mélange de contes, mettant souvent en scène quelque artiste face à un empereur chinois, de fables et paraboles, de textes avec chute, de pensées pertinentes, sans oublier […]. C'est pétri de drôlerie et d'intelligence, après ça on portera forcément un regard différent sur l'exposition.

LE GRAND PARLER AUROCHS OU L’ÉPOPÉE DE LA CONSTELLATION DU TAUREAU



La Dépêche du Midi
édition Aveyron, jeudi 2 mars 2017
Decazeville (12300), pour Memoria Andando
en conteur seul

“Clément Riot a pris le taureau par les cornes”Vendredi dernier au local de Memoria andando Clément Riot a présenté le conte « Le Grand parler du Peuple Aurochs ». Au-delà des mythes, légendes et contes sur ces magnifiques animaux admirés des dieux mais de plus en plus immolés et sacrifiés, le deuxième volet du conte ouvrait la parabole sur des interprétations beaucoup plus contemporaines et la révolte des aurochs contre les puissants « décideurs » laissait le champ libre à plusieurs niveaux d’interprétation largement commentés pendant le débat qui a suivi. A l’évidence le public, par son écoute très concentrée puis ses nombreuses interventions a beaucoup apprécié ce texte très bien écrit et magnifiquement interprété.




︎ Duo Conteur - musicien

LES CONTES DE 14-18 DE MÉMÈRE GERMAINE
Pour conteur et accordéon

Le Travailleur catalan
n°3572, 31 octobre 2014, p10, Yvette Lucas
Médiathèque d’Argelès-sur-Mer  (66700)L’art consommé de l’auteur-conteur revivifie ces récits enfouis, y mettant sa patte, son talent, sa vivacité et la distance imprimée par le temps et la mémoire. On commence par le loup, le scorpion et le crocodile, faisant ainsi un clin d’œil à la tradition du conte qui outrepasse les temps et les lieux. Puis on fait surgir le petit cheval nommé Bijou qui s’échappa des mains des Allemands. [...]
Les comptines chuchotées aux enfants sont susurrées par l’accordéon de Jean-Paul Sire, présent aussi dans de lumineux intermèdes.


Le Courrier de Céret
n°1870, 24 novembre 2014 par Francoise Mazet-Sitger
Auditorium John Cage du Conservatoire de Perpignan (66000)“[...] Mémère Germaine n’est plus, mais ses contes revivent de bien belle manière, [………] sur scène, puisque son petit-fils en a fait un spectacle, accompagné à l’accordéon par Jean-Paul Sire, destiné aux adultes comme aux enfants Car les histoires ne vivent vraiment que lorsqu’elle passent de bouche à oreille. Voilà un spectacle intelligent, beau, sensible, émouvant [...]

Dernières Nouvelles d’Alsace
édition Saverne, 22 avril 2015, P.B.
Joué à Bouxwiller, Festival “Musique en Pays de Hanau”
Destin de femmes dans la grande guerre : […] Le conteur Clément Riot s’installe avec un rare bonheur dans un récit où la simplicité du verbe devient beauté, où le mouvement du corps a toute sa place. D’un geste de l’avant-bras, il fait minutieusement vivre devant le public les mouvements d’un cheval qui finit par s’éloigner au galop [...]


L’Indépendant
mardi 13 novembre 2018Médiathèque, Ille-sur-Têt (66130)
“[...] Cet auteur conteur impressionniste a tout saisi de ces moments.« Comme un fil d’Ariane intime nous reliant à travers le temps, une règle s’est imposée avec évidence : associer à chaque récit de vie, comme point de départ ou d’arrivée, point de passage obligé, connivences, références, citations, renvois à l’univers des contes merveilleux, des comptines, de la chanson et de la littérature dite de genre, populaire ou enfantine [...]


MAÎTRE PÉREZ L’ORGANISTE
Pour narrateur et accordéon de concert


L’indépendant
20 décembre 2019
centre culturel Pau Berga, Pézilla-la-Rivière (66370)

Le Travailleur catalan
n°3824, 6/12 mars 2020 par Yvette Lucas
Festival “Prospective XXII”, Théâtre Municipal/CRR de Perpignan (66000)
“Un conteur, une accordéoniste et une fort belle histoire”

n°3893, 3/9 sept. 2021 par N.G.
Dialogues musicaux autour de l’orgue Benjamin Alart concluait en beauté la 46° édition du festival Musique et orgue qui, au fil de l’été se déroule dans l’écrin de l’église Saint-Julien, saint-Baselisse, joyaux patrimonial. [...] le vendredi précédent, l’orgue n’était pas joué mais évoqué au travers d’un conte, Maître Perez l’Organiste, adapté et dit par Clément Riot. L’histoire empreinte, de merveilleux,d’un organiste formidable, aveugle et modeste. A l’accordéon, Fanny Vicens accompagnait avec brio et une belle expressivité la progression dramatique du récit. Un spectacle d’une grande originalité qui a su captiver l’auditoire.
Avant la pause du début août, Ma¨Santo à l’orgue et Benjamin Gaspon au traverso nouaient le dialogue pour célébrer l’orgue, [...]”
Orgues nouvelles : la revue des passionnés d’orgue et de musique
n°49, été 2020 entretien : propos recueillis par Pascale Rouet“Sur les remparts de Séville, entretien à Propos de “Maître Perez l’Organiste”





LE GRAND PARLER AUROCHS OU L’ÉPOPÉE DE LA CONSTELLATION DU TAUREAU
Pour conteur et accordéon


Le Travailleur catalann°3421, 15-21 juillet 2011 par Christian Sournia
Festival “Visages de la Méditerranée”, Palau-del-Vidre (66690)
“ LA TROISIEME VOIE[...]
Le 12e festival Visages de la Méditerranée à Palau-del-Vidre nous a offert ce 2 juillet une version pour narrateur et accordéon,[...]
[...] Le mot oratorio semble avoir été créé pour ce Spectacle sans décor ni costume, sur un sujet lyrique, sacré, sacrificiel même.
Cette simplicité assumée, si bien entretenue -12 paires de cornes qui voyagent dans le temps et l’espace- pour ne garder que l’essentiel et nous laisser déguster ce texte, gourmand et finement ciselé, bourré de références aux grandes mythologies. Ces mythes taurins, du fond des grottes préhistoriques, d’Apis, de Mithra, du Minotaure, des taureaux du Soleil que nous croyons connaître, Clément les incorpore comme autrefois la chair de l’aurochs sacré et se les approprie pour les rendre uniques avec son inventivité et sa faculté à créer du rêve.[...]
Cette re-visite de l’histoire, si personnelle, où le poète finit par étouffer l’historien, où la poésie prend le pas sur le mythe est novatrice. Débuter les deux pieds ancrés dans les traces fossilisées de l’aurochs de Lascaux pour finir le regard planté dans une constellation d’hiver tient du tour de force. Ce spectacle qui s’appuie sur les fondations de nos civilisations touche à l’Universel. Et si les aurochs c’était les hommes … [...]”


BlogCulture66d’YL
14/12/2015 Article d’Yvette Lucas
︎ Article “ Le grand parler Aurochs : le retour au mythe”
Critique du livre

Le Travailleur catalan
n°3626, 18-24 décembre 2015 par Yvette Lucas
Critique du livre [...]Il est des textes sur lesquels on hésite à écrire. Celui de Clément Riot « Le Grand parler Aurochs » en est un. Difficile de trouver les mots pour évoquer ce texte somptueusement évocateur, poème en prose au rythme musical, foisonnant de détails aux multiples échos.

L’Indépendant
09/04/2016 par Célia Chabaudie
Critique du livre
Taureaux : une réelle inspiration [...] « Le grand parler Aurochs ».[...] un mythe, un hommage à cet animal puissant, beau et combattant. Une histoire qui touche petits et grands puisque « on peut y croire ». [...] à partir des éléments connus par les légendes, [...] la destinée de ce sublime animal prêt à combattre pour se soulever contre la soumission. [...] La curiosité est aiguisée, l’histoire redécouverte, du Minotaure à Hercule, de Zeus à Poséidon et autres dieux qui ne cessent d’intriguer. L’écriture simple et orale de Clément Riot entraîne dans un univers lointain entre invention et fait mythique, la délimitation est quasi imperceptible. [...]

Le Courrier de Céret
n°1931, 25/01/2016 par Françoise Mazet-Sitger
Critique du livre
Des mythes anciens à un mythe nouveau autour des taureaux et de leurs ancêtres :
« LE GRAND PARLER AUROCHS » de Clément Riot [...] mué en récitant de cette geste épique relatant les avatars du peuple taureau depuis ses origines. [...] [.... ] en plongeant d’abord aux sources antiques, là où cet animal est omniprésent dans les mythes et pratiques religieuses : le Minotaure, tapi dans son labyrinthe en Crête, Zeus séduisant Europe sous la forme d’un taureau blanc, Apis, vénéré en Égypte comme réincarnation d’Osiris, Mithra, le dieu persan, à qui l’on offrait du sang de bovidé... Et précisément ce qui unit toutes ces histoires de taureau, c’est qu’elles convergent toutes vers une même destinée tragique. [....] le nombre croissant de sacrifices ». Comment les taureaux vont-ils prendre conscience de ce destin fatal que les voue à l’holocauste ? Comment vont-ils conduire leur révolte ? C’est justement ce que Clément Riot a imaginé dans son mythe apocryphe. [...] À vous de découvrir la saga des taureaux dans ce récit qui se lit d’une traite et ravira aussi les hispanophones dans sa version en castillan. Vous savourerez, dans les deux cas, la verve de conteur de Clément Riot, son érudition, [...] alerte et poétique, son lyrisme sans la moindre mièvrerie, son humour. À vous d’apprécier la dimension de parabole du « Grand Parler ». L’histoire des taureaux s’applique à nous autres, hommes : rien n’est pire que la résignation à l’oppression même si, comme le souligne l’auteur, « la révolte et la soif de liberté ont un prix ». Ce mythe apocryphe fonctionne comme un vrai.

La Dépêche du Midi
édition Aveyron, jeudi 2 mars 2017
”Memoria Andando”, Decazeville (12300)Clément Riot a pris le taureau par les cornes. Vendredi dernier au local de Memoria andando Clément Riot a présenté le conte « Le Grand parler du Peuple Aurochs ». Au-delà des mythes, légendes et contes sur ces magnifiques animaux admirés des dieux mais de plus en plus immolés et sacrifiés, le deuxième volet du conte ouvrait la parabole sur des interprétations beaucoup plus contemporaines et la révolte des aurochs contre les puissants « décideurs » laissait le champ libre à plusieurs niveaux d’interprétation largement commentés pendant le débat qui a suivi. A l’évidence le public, par son écoute très concentrée puis ses nombreuses interventions a beaucoup apprécié ce texte très bien écrit et magnifiquement interprété.




POUR QUE L’IMAGE DEVIENNE SYMBOLE...
Pour Flûtes et conte

L’Éducation musicale

n°480, avril 2001 par Gérard Moindrot
La Stravaganza (Paris), Conservatoire d’Athis-Mons (91200), Théâtre de Juvisy-sur Orge (91260)

« Véritable osmose entre l’univers du conte et celui de la musique d’André Jolivet [...] Ce spectacle de grande qualité a été inclus dans les manifestations de la méridienne verte et fait l’objet actuellement de plusieurs représentations tant en France qu’en Espagne [...] Conte et musique se portent mutuellement »



L’Indépendant
5 décembre 1999

Le Travailleur catalan
n°2378, 25 avril 2000

La Lettre du musicien
n°251, avril 2001

L’Indépendant
28 mai 2002

La Dépêche
7 décembre 2003

Harmonique : le magazine des bois, cuivres et percussions
n°28, printemps 2005



︎ Conteur et musiciens



“LA CHAMBRE AUX IMAGES” OU TRISTANT ET ISEULT REVISITÉ
Pour conteur, flûtes à bec, viol de gambe et petites percussions
L’Indépendant
30 janvier 2004 par Jean-Michel Collet
Auditorium du CRR de Peprignan (66000)

L’indépendant
24 septembre 2007
VIII° festival “Concert d’été/Visages de la Méditerranée”, Palau-del-Vidre (66690)

L’indépendant
13 octobre 2008 par Rudy Marciniack Chapelle de Juhègues/CRR de Perpignan

L’Éducation musicale
lettre d’information n°41 septembre 2010 par Gérard Moindrot
Auditorium St-Germain (75006)

Dossier de presse complet 2004-2010




LE GRAND PARLER AUROCHS OU L’ÉPOPÉE DE LA CONSTELLATION DU TAUREAU
Pour narrateur et cobla

Le Travailleur catalan
n°3341,13-19 novembre 2009 par Yvette LucasFestival “Aujourd’hui Musique”, Auditorium John Cage, CRR de Perpignan (Commande du Festival)[...] Le titre est mystérieux. [...] en osmose, avec la Cobla Mil.lenaria, Clément Riot nous contait « Le grand parler aurochs ou l’épopée de la constellation du taureau ». À travers mythes et récits méditerranéens où surgissent dieux de l’Olympe et héros consacrés, il fait évoluer les aurochs, [...], conte leurs exploits, magnifie leur bravoure et fait surgir, au-delà de leur disparition, leurs modernes héritiers : bœuf, bison, taureau. La Cobla Mil.lenaria, « cobla moderne » de onze musiciens, joue en contrepoint du récit, l’accompagnant par des instruments isolés ou en groupe réduit, lui laissant toute sa portée. Mais, dans un savant équilibre, la cobla propose aussi de nombreux intermèdes, atteignant alors toute sa puissance et développant d’inattendues audaces, montrant toute la richesse et l’ample registre, du son pur du flaviol à la force des cuivres, qu’offre une telle formation.... [...] La composition se développe bien au-delà, dans un modernisme allant s’amplifiant qui plonge l’auditeur au cœur de la création contemporaine. Éclatante démonstration de ce que peuvent des instruments trop souvent confinés à la transmission de la pure tradition. Cette création mondiale, fruit conjugué de l’inventivité de Clément Riot et du compositeur Roland Besson, portée avec fougue et ferveur par les instrumentistes de la cobla, mérite de faire un beau chemin et de ravir de nombreux auditeurs, comme nous l’avons été nous-mêmes.




︎ Poésie et musique : récitant, narrateur et instrument



PLATERO Y YO
avec narrateur et guitare
Critique du CD et Livre audio sorti en 2019
Le Travailleur catalan
n°3814, 20 décembre 2020  par Nicole Gaspon






Critique du CD sorti en 2008
︎ dossier de presse complet


L’Indépendant
28/03/2005P par Gourci

Monticule Musique
n°9, janvier 2009 par Jacques Vazeille
“Clément Riot donne une traduction enjouée et comme évidente, d’une voix toujours expressive et sensible. Et la guitare de Miguel-Angel Romero installe une communion entre musique et poésie. Un album rare et précieux.”

Adem
sélection CD février 2008 Platero y yo

L’Éducation Musicale
n°26, février 2009 par Gérard Moindrot

Guitare classique
n°45, mai-juillet 2009 par François Nicolas

Les Lettres Françaises
n°64, 03/10/2009 par Claude Glayman

Trad Magazine
n°129, janvier/février 2010 par Jean-Michel Lhubac

Les Langues néo-latines : publication trimestrielle, Association des professeurs d’espagnol, d’italien, de portugais et d’autres langues romanes
n°354, septembre 2010 par Anne Lacroix, Université de Perpignan-Via Domitia 

ClassicToulouse
2008 par Serge Chauzy
︎Article

Le Courrier de Céret
n°1664, 13/12/2010 par Françoise Mazet Sitger

Terres Catalanes : Pyrénées Méditerranée
n°63, Printemps 2011

Le Travailleur catalan
n°3338, 23 octobre 2009 par Yvette Lucas

Rezo : le magazine des francophones d’Espagne
n°3, mars/avril 2011




DES MOTS ET DES ORGUES 
avec narrateur et organiste
︎ dossier de presse complet

La Croix du Midi
n°4625. Jeudi 20 décembre 2001 Cathédrale de Perpignan (66000)
“« Deux artistes sont entrés en résonance avec la cathédrale. [...] Grâce à la sensibilité des deux interprètes, à leur sens de la forme et de l’équilibre, la musique puissante et le pouvoir évocateur du texte ont construit une véritable cathédrale sonore à l’intérieur même de la cathédrale saint-Jean. [...] Le public, concentré sur les derniers échos de l’orgue, de la voix et du tambour d’aisselle, a hésité un moment avant d’applaudir, prolongeant ainsi cette méditation par un instant de silence. »

Le Midi libre
2 décembre 2002
Église de Bagnols-sur-Cèze (30200) 

Le Dauphiné libéré
10 novembre 2005
Sanctuaire Saint-Bonaventure de Lyon (69000)
“Jean-Pierre Baston, organiste de la Cathédrale de Perpignan et le conteur Clément Riot ont rivalisé de talent, chacun dans son domaine avec une complémentarité parfaite dans cette musique sublime que seul peut mettre en valeur le son si particulier de l’orgue dans l’acoustique irréelle d’une église. Un concert financé avec l’aide de la Fondation Lacour.”

La Licorne d’Hannibal
n°12, avril 2006, p 30-50
Un entretien à quatre voix (les 2 compositeurs et les 2 interprètes)

Le Travailleur catalan
N°3547 Semaine du 11 au 17 avril 2014 par Nicole Gaspon.

La Provence
éd Vaucluse, mardi 24 mai 2016
Cathédrale Sainte-Anne d’Apt (84400)
“« Des Mots et des Orgues » du conteur Clément Riot et de l’organiste Jean-Pierre Baston... Les prières de Paix de L.S . Senghor, des poèmes de M. Darwich et R. Alberti, la musique de A. Jolivet et des créations de A. Diaz de la Fuente et H. Luaces Feito se répondaient dans un flot de musiques et de paroles, créant une œuvre unique et bouleversante”.

Apt Amitié
été 2016, n°383, p 6 par Sophie Bois - organiste, Lucien Aurard - curé d 'Apt
“Un formidable exemple d’une collaboration réussie entre sacré et profane pour toucher les cœurs et les âmes et faire grandir l’humain.”
Cathédrale Sainte-Anne d’Apt (84400)





︎ Conte et acousmatique



L’ÉCHIQUIER DES SÉDUCTIONS
joute sonore et verbale pour un conteur et huit haut-parleurs
Le Travailleur catalan
n°3453, 17-23 mars 2012 par Yvette Lucas
Festival “Prospective XXII, Conservatoire de Perpignan (66000) 
L’Échiquier des séductions de et par Clément Riot Un Opéra de chambre pour un public séduit : Conteur et compositeur de musique acousmatique, Clément Riot ne cesse d’explorer l’univers des mots et des mille et une façons de les mettre en parole. Sa dernière création, « L’Échiquier des séductions » (le 9 mars à l’auditorium du Conservatoire de Perpignan), offre une osmose particulièrement réussie entre ces deux sources d’inspiration. Seul en scène, dans un décor de hautes pièces d’échiquier transparentes, avec huit haut-parleurs disséminés dans la salle, il se livre à une joute oratoire mettant en scène deux personnages familiers des contes traditionnels[...] Côté parole, c’est un jeu incessant autour des mots : énigmes, jeux de mots, évocation de contes fantastiques [...] détours verbaux qui tiennent l’adversaire en haleine, tout ceci en forme de défis multipliés, de proximité et d’évitements et d’un incessant jeu avec la mort, condition ultime de la beauté des contes… Ceci soutenu, harmonisé, avec une bande-son remarquablement travaillée où se mêlent en un subtil équilibre des enregistrements de musique instrumentale et des créations numériques. C’est dans cette délicate répartition des rôles entre le conteur et la musique qu’on reconnaît l’art de Clément Riot : tantôt les deux éléments jouent ensemble, tantôt prenant le relais du foisonnement des mots, la musique se déploie seule, intimement accordée à la trêve ainsi créée. Le récit du conteur solitaire, à la voix si justement mesurée, est ponctué du déplacement des pièces de l’échiquier dont la transparence colorée fait naître des jeux de lumière habilement déployés [...]


︎ Acousmatique



PARTANCE : BALLADE ACOUSMATIQUE
avec danse et photographie
︎Dossier de presse 

L’Indépendant
04/02/2005

L’Indépendant
23/02/2005
Centre d’Art Contemporain de Saint-Cyprien (66750)
« Tout est musique pour qui sait entendre ». Ces mots d’un célèbre musicien d’Afrique conviennent bien à la musique de Clément Riot. La musique acousmatique fait feu de tout bois, organise les bruits et les sons, en fait un paysage sonore. Paysage de l’âme ? Oui, car l’art n’a de sens que marqué par l’humain. Musique, photo, danse : les goûts réunis en quelque sorte. L’Europe, l’Afrique, le mythe andalou... Partance, passerelle, voilà qui se ressemble. Un voyage à faire à nouveau, sans mode d’emploi : « parce qu’on ne connaît pas le chemin »




DAOUMI : ÉPOPÉE ACOURSMATIQUE EN QUATRE ÉPISODES
IN MEMORAM LOUISE MICHEL

ResMusica.com : quotidien de la musique classique
02/07/2007 par Dany Sénéchaud
Daoumi : commemoration-a-la-facon-acousmatique
Commémoration à la façon « acousmatique », [...] la présente composition de Clément Riot emprunte certes clairement son énergie débordante à un parcours humain et politique hors du commun, tout en opérant le long des quatre mouvements par successions de fragments, petit objets sonores, séquences-jeux, intermèdes et incrustations... [...]... L’œuvre acousmatique peut s’apparenter au travail du cinéaste où montage et mixage s’avèrent essentiels : on juxtapose, on détourne, on mélange, on filtre, on métamorphose les timbres... le mouvement est créé. Au total, Clément Riot parvient à quelque chose d’étonnant mais, aussi et surtout, d’épatant - les amateurs fidèles des créations radiophoniques proposées sur France-Culture ne s’y trompent pas - ne serait-ce que pour cette mise en scène sonore d’un « ça va péter ! » (pl. 6 : la Commune de Paris) que certains perçoivent comme toujours, et plus que jamais, actuel. Œuvre foisonnante, variée, inattendue, virevoltante, chaotique, parfois cosmique et futuriste, cette Épopée acousmatique, n’est pas pour autant une musique savante, obscure, « narcissique », mais une création marquante de par son amplitude sonore ; ceci donnant une dimension quasi-lumineuse à l’ensemble, en tout cas dépaysante !


Monticule Musique
n°4, juin 2007 par Lucas Falchero
«[...] à la fois déroutant et riche de sens. En tout cas poétique et d’expression libre [...]»

Réfractions
n°19, hiver 2007-2008 par A. Thévenet

Radio Grenouille
Suite de la diffusion radiophonique de Daoumi le 30 avril 2010, une écoute intégrale est possible à partir de Écoute à la carte : Radio grenouille 88.




Clément Riot
66000 - Perpignan - France
clement.riot@yahoo.fr
contact@clement-riot.com
00 33 (0)468 51 78 34

Site géré par Clément RIOT lui même - Hébergement & template par Cargo Collective avec les ajustements de Jeanne Riot - Site www.mondoral.org